LA TYPOGRAPHIE

ou comment vivre épanoui avec le saturnisme

    Notre travail de composition manuelle et d'impression sur presses typographiques (ou “letterpress”) est surtout par les atouts plastiques propres à cette technique, c'est-à-dire les jeux de reliefs et de textures qu'elle permet et la grande qualité d'impression qui en résulte.

Nous travaillons avec des particuliers, des artistes et autres amoureux du Livre sur la mise en forme de leurs projets par procédé exclusivement typographique. Toutes nos réalisations sont tirées sur des presses anciennes à platine et à cylindre.


"L'esprit de l'écrivain se regarde au miroir que lui livre la presse. Si le papier et l'encre conviennent, si la lettre est d'un bel oeil, si la composition est soignée, la justification exquisément proportionnée, la feuille bien tirée, l'auteur ressent nouvellement son langage et son style. Il se trouve de la gêne et de l'orgueil. C'est un jugement très précieux et très redoutable que d'être magnifiquement imprimé." (Paul Valéry)

L’IMPRESSION TYPOGRAPHIQUE


La Typographie (ou letterpress) est l'impression à partir d'une matrice en relief (caractère en plomb, gravure,...) pressée contre le papier à la manière d’un tampon.

Ce procédé permet d'obtenir un large panel de rendus également en relief dans le papier :


  1. L'impression classique, avec ou sans "débossage" (relief "en creux")

  2. Il s'agit d'une impression couleur, plus ou moins pressée dans le papier. Suivant le papier utilisé et le rendu souhaité, le motif peut donc être imprimé à fleur, ou bien "débossé" plus ou moins fortement. Sur un papier peu épais, le débossage est visible au verso.


  1. Le "débossage pur" (ou "blind deboss")

  2. Il s'agit d'une impression sans encre. Le motif est donc simplement visible en creux dans le papier. Il constitue un passage en machine à part entière.


  1. Le "gaufrage" ou "embossage" (relief "vers le haut")

  2. Dans le cas d'un gaufrage, le papier est pris entre une forme et une contre-forme, comme dans un moule à gaufres. Le motif est donc nettement visible en creux et en négatif au verso. Il constitue un passage machine, même s'il se superpose à une impression. Il est peu recommandé au delà du 350g.


  1. La découpe

  2. La typographie (ou letterpress) permet de réaliser des découpes dans le papier. Nous avons quelques formes de base en atelier. Pour la réalisation de formes plus complexes, nous faisons réaliser une lame sur mesure.


Les couleurs sont imprimées successivement, une à la fois.

Fiche Technique


  1. Impression sur machine à platine semi-automatique (Heidelberg Ofmi Garamond 1960)

  2. Impression sur machine à cylindre manuelle (Deberny-Peignot 1920)

  3. Composition manuelle en caractères de plomb ou de bois

  4. Gravure sur plaques polymères ou galva (pour textes, visuels et photographies, du noir et blanc à la quadrichromie)

  5. Tirage de gravures sur bois et linogravures, noir et couleurs

  6. Tous types de papiers dont papiers chiffons (Arches, Rives,...)

  7. Rainage, découpe